Plan d'action ministériel en santé et bien-être des hommes

par Raymond Villeneuve, directeur du RVP

 

 

Le 22 août dernier, le ministre de la Santé et des Services sociaux diffusait dévoilait un nouveau plan d’action ministériel en santé et bien-être des hommes. Le RVP tient à souligner le caractère historique de ce plan d’action puisque c’est la première fois qu’un document véritablement structurant est produit par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) pour établir une stratégie d’ensemble visant à améliorer la santé et le bien-être des hommes québécois

 

Communiqué de presse du ministre >>

Communiqué de presse des regroupement nationaux en santé et bien-être des hommes >>

 

 

Axes du plan d’action ministériel en santé et bien-être des hommes

Le plan d’action ministériel en santé et bien-être des hommes se déploiera sur trois axes : 1) Mieux rejoindre la population masculine par les stratégies de promotion et de prévention, 2) Adapter les services pour en améliorer l’accès et répondre aux besoins des hommes, et 3) Améliorer la compréhension des dynamiques masculines et les pratiques pour répondre aux besoins des hommes.

 

Texte complet du plan d’action ministériel >>

 

 

Consolidation du financement des organismes communautaires

Le plan d’action prévoit un investissement annuel supplémentaire récurrent visant à consolider les organismes communautaires œuvrant dans ce domaine qui atteindra la somme de 6,48 M $ à compter de 2019-2020. Cet investissement permettra de mieux soutenir les organismes communautaires telles que les maisons d’hébergement pour pères en difficulté avec enfants (Maisons Oxygène), les organismes généralistes pour hommes, les organismes venant en aide aux hommes aux prises avec des comportements violents en contexte conjugal, les organismes soutenant les hommes abusés sexuellement dans l’enfance, etc.

 

En 2017-2018, une somme récurrente de 1,45 M $ sera ajoutée au financement des organismes communautaires œuvrant en santé et bien-être des hommes. Ce premier ajout visera à répondre aux besoins les plus urgents. Cette somme sera répartie entre les organismes communautaires par le MSSS, en collaboration avec les CISSS et les CIUSSS de chacune des régions concernées, et devrait être disponible avant la fin de l’année 2017. Il est important de noter que cette somme ne sera pas puisée dans l’allocation de 10 M $ déjà annoncée par le MSSS pour consolider les organismes communautaires reconnus par le Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC).

 

En 2018-2019, une somme récurrente de 2,84 M $ sera ajoutée au financement des organismes communautaires en santé et bien-être des hommes, et, en 2019-2020, une nouvelle somme récurrente de 2,19 M $ sera également ajoutée. L’ajout total atteindra donc 6,48 M $ par année à compter de 2019-2020. Ces sommes seront aussi réparties le MSSS en collaboration avec les CISSS et les CIUSSS de chacune des régions concernées.

 

 

Adaptations des services du réseau de la santé et des services sociaux

Le plan d’action ministériel en santé et bien-être des hommes réaffirme également la stratégie d’adaptation des services du réseau de la santé et des services sociaux par l’appui renforcé aux actions régionales en santé et bien-être des hommes et par le soutien renouvelé aux répondants régionaux en santé et bien-être des hommes. Cette stratégie sera encadrée par un ensemble de mesures structurantes visant l’amélioration de la santé et du bien-être des hommes québécois.

 

 

Recherche

Le plan d’action ministériel en santé et bien-être des hommes réitère finalement le caractère fondamental de la poursuite des travaux de recherche visant à améliorer la compréhension des dynamiques masculines et des pratiques adaptées pour répondre aux besoins des hommes, ainsi que l’importance de diffuser les connaissances produites.

 

 

Conclusion

Le RVP salue donc avec enthousiasme l’annonce de ce premier plan d’action ministériel en santé et bien-être des hommes et espère qu’il pavera la voie à une meilleure concertation des acteurs œuvrant en ce domaine et qu’il favorisera ainsi l’amélioration de la santé et du bien-être des hommes et des pères québécois, et cela, bien sûr, pour le bien-être des hommes, mais également, de leurs enfants et des femmes qui partagent leur vie.

Gouvernement du QuébecCentraide